X
JPO du 10/12
L'EFET Studio Créa vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Brochure
Découvrez l'EFET Studio Créa et ses formations
Je télécharge
Une question ?
L'EFET Studio Créa vous recontacte !
Être recontacté

Le nouveau mastère de l’EFET STUDIO CREA : Digital Architect


Actualité publiée le 2 décembre 2022

L’EFET STUDIO CREA, en partenariat avec l’ICAN, est fière de présenter son nouveau Mastère accessible dès septembre 2023 : le Mastère Digital Architect. Cette nouvelle formation permet de former les étudiants aux métiers d’architecte numérique et de designer d’espace numérique en deux ans. 

 

VISUEL DA

© PIXABAY

 

Pour accéder à la formation, les futurs étudiants devront obligatoirement être titulaire d’un bac + 3 ou devront avoir validé un titre de niveau 6.  

Comme pour les autres Mastères enseignés dans l’établissement, le Mastère Digital Architect s’étendra sur deux années et s’effectuera exclusivement en alternance. 

 

L’enseignement Digital Architect 

Au programme de la formation, l’appréhension des différentes méthodes de conception comme la conception et modélisation d’espaces virtuels, l’architecture appliquée au jeu vidéo, à la Réalité Virtuelle, au métaverse.. 

Les étudiants apprendront aussi à utiliserdes outils numériques et des techniquespropres à l’architecture, Building Modelling (3D & 4D),Prototypage en Réalité Virtuelle et Augmentée… Ils auront également des Workshops avec réalisation d’une maquette en réalité augmentée ou même d’unecréation architecturale pour jeu vidéo. 

Les fondamentaux théoriques quant à eux permettront aux étudiants d’en savoir plus sur l’histoire de l’architecture, sur la théorie du numérique, sur les NFTs ou encore sur l’histoire de l’art. 

 

Les débouchés de la filière Digital Architect  

Les débouchés de cette nouvelle filière sont multiples. A l’issue de la formation les étudiants pourront prétendre à des postes comme Digital Architect, Digital Architect Designer Metaverse, Architect Architecte d’intérieur pour le Metaverse, BIM Manager, Lead Level Designer, Lead EnvironmentArtist 

A l’issue du Mastère Digital Architect, les étudiants obtiendront un titre reconnu par l’Etat de niveau 7 d’Expert(e) du design numérique. 

 

Avec cette nouvelle filière l’EFET STUDIO CREA offre une opportunitésupplémentaireaux étudiants et inscrit son enseignement dans l’ère du temps, en suivant les évolutions numériques de l’architecture d’intérieur. N’attendez plus et découvrez dès à présent le programme complet du Mastère Digital Architect.  

Comment numériser un logo ?


Actualité publiée le 29 novembre 2022

Le logo, c’est le visuel qui va représenter une entreprise. Il doit donc être élaboré scrupuleusement et faire preuve d’une conception innovante, unique et originale. Pour être bien utilisé, il faut également qu’il soit converti en format numérique, ce qui permettra de le manipuler plus facilement. Alors, comment numériser un logo ?

visuel

© Pexels

Quelles sont les méthodes les plus simples pour numériser un logo ?

Si vous avez dessiné un logo à la main, il faut désormais le numériser. Veillez en premier lieu à ce que les traits de dessin soient bien nets, repassés de noir et sur un fond blanc uni sans aspérités.

 

Il est alors possible de scanner le dessin en noir et blanc pour y ajouter ensuite des couleurs via un logiciel. C’est une méthode très simple et rapide à condition de paramétrer le scanner en 300 dpi de résolution minimum. Une fois numérisé, le logo peut être recadré grâce à un logiciel de retouche d’image. Cela permettra d’obtenir un visuel propre et qui n’a pas trop d’espaces blancs tout autour. Pensez également à nettoyer le fichier, en recouvrant les zones d’un blanc d’impression ou en supprimant les zones d’ombre indésirables.

 

Attention, si l’opération pour numériser le logo est simple (utilisation et paramétrage du scanner), les étapes de retouche le sont moins. Elles requièrent d’utiliser des logiciels très techniques, à l’instar d’Inkscape ou Photoshop.

 

Numériser un logo : le vectoriser

La meilleure manière de numériser un logo, c’est de le convertir en image vectorielle. Grâce à ce format, le logo peut alors être agrandi et réduit sans perdre en qualité et en résolution.

 

Vectoriser un logo requiert d’utiliser les logiciels des graphistes professionnels, comme Adobe Illustrator, le plus connu sur le marché (il est souvent utilisé en complément de Photoshop). Payante, l’application permet de tracer (ou retracer) à la main les traits qui composent le visuel. Le fichier ainsi numérisé peut alors être modifié à l’infini et être enregistré sous les formats les plus courants : EPS, JPEG, PNG ou encore PDF.

 

Attention, numériser un logo via la technique de la vectorisation est la meilleure méthode, néanmoins, il s’agit d’une opération très technique et complexe. Évidemment, elle requiert de maîtriser les logiciels des professionnels et de savoir élaborer un visuel qui marche.

 

C’est pour cette raison que les graphistes professionnels proposent leurs services afin de numériser les logos. Grâce à ces prestations, il est possible d’obtenir un fichier vectorisé de qualité et en bonne résolution. Pour maîtriser les logiciels nécessaires à la numérisation d’un visuel logo, les professionnels suivent des formations universitaires techniques de haut niveau, qui durent généralement 5 ans.

 

 

L’EFET Studio Créa offre des cursus en alternance, notamment un Mastère en Design Graphique et Numérique qui permet de maîtriser toutes les techniques pour créer et numériser les logos.

Numériser un logo, cela permet de l’utiliser dans le cadre d’une communication print ou digitale : réseaux sociaux, site internet, etc.

EFET STUDIO CREA: Design et Architecture d’Intérieur


Actualité publiée le 24 novembre 2022

L’EFET STUDIO CREA présente aujourd’hui sa filière «Design et Architecture d’Intérieur». L’école parisienne vous propose de découvrir cette formation articulée en deux cycles distinct, le Bachelor et le Mastère. Les métiers du design d’architecture d’intérieur ne cessent d’accroître et promettent une carrière riche d’expériences. Zoom sur un métier d’avenir.

visu archi© EFET STUDIO CREA 

Le Bachelor Design et Architecture d’Intérieur Le Bachelor Design et Architecture d’Intérieur se déroule en trois ans. Trois années durant lesquelles les étudiants découvriront et apprendront tous les secrets de ce secteur offrant de nombreux débouchés. A l’issue du bachelor, les futurs professionnels pourront prétendre à des métiers comme collaborateur d’architecte, designer d’espace, maquettiste, décorateur, designer mobilier et bien d’autres. Chaque année, les étudiants ont l’opportunité de découvrir de nouvelles techniques liées aux arts appliqués telles que la gravure, la photographie, l’impression 3D, la BD, la sérigraphie ou la vannerie. Durant toute la formation, les étudiants de l’EFET Studio Créa auront pour mission de réaliser un projet d’architecture d’intérieur dans son intégralité. La réalisation du projet englobera la création d’un équipement ou d’un mobilier et d’un support de communication.

 

Les objectifs attendus du Bachelor

A l’issue de la formation les élèves devront être capables de :

• Définir un projet d’architecture d’intérieur en sachant accompagner les clients

• Concevoir des solutions d’aménagement d’espace adaptées

• Suivre l’intégralité d’une réalisation d’un projet d’architecture d’intérieur et conduire les chantiers de travaux

• Réceptionner le chantier et livrer un projet d’architecture intérieure

 

Les étudiants obtiendront un titre de niveau 6 reconnu par l’Etat de Designer d’Architecture d’Intérieur qui valide leur Bachelor et peuvent poursuivre leurs études en Mastère ou rejoindre le marché du travail.

 

 

Le Mastère Design et Architecture d’Intérieur

Si les étudiants souhaitent poursuivre leurs études, le Mastère Design et Architecture d’Intérieur se déroule en deux ans après la validation d’un bac + 3. Pour ce cursus il est possible de faire de l’alternance dès la 4ème année et elle devient obligatoire en 5ème année. Un atout non négligeable pour permettre aux étudiants de se professionnaliser rapidement. A l’issue du Mastère, si les étudiants valident leur année, ils obtiennent un titre reconnu par l’Etat d’Architecte d’Intérieur – Designer d’Espace de niveau 7 et un certificat de formation reconnue par le CFAI (Conseil Français des Architectes d’Intérieur) pour le campus de Paris.

 

Les objectifs attendus du Mastère DAI L’objectif du Mastère est de permettre aux étudiants d’acquérir un certain nombre de compétences. En effet, suite à ces deux années d’études, ils seront en mesure de :

• Réaliser un cahier des charges pour un projet d’architecture d’intérieur

• Conseiller un maître d’oeuvre dans l’élaboration de son projet

• Créer un projet d’architecture d’intérieur

• Faire la simulation d’un projet de design mobilier et immobilier

• Présenter un projet d’architecture d’intérieur

• Assurer la maîtrise d’oeuvre d’un projet d’architecture d’intérieur

• Gérer l’activité économique et juridique d’une structure d’exercice

• Assurer le développement commercial de son activité

 

Cette formation offre des débouchés multiples. Parmi eux, on retrouve des métiers très attractifs tels qu’Architecte d’intérieur, Responsable de Bureau d’études, Maquettiste, Dessinateur projeteur, Muséographe, Scénographe, Pilote de chantier ou encore Chef d’agence / Chef de Projet.

 

Ainsi, le monde de l’Architecture d’Intérieur n’aura plus de secret pour les futurs professionnels du secteur. L’EFET STUDIO CREA, a à coeur de mettre l’accent sur une formation professionnalisante destiné à chacun des étudiants.

Comment fonctionnent les droits d’auteur ?


Actualité publiée le 22 novembre 2022

En principe, les droits d’auteur sont un ensemble de dispositions légales que tout créateur peut utiliser sur ses œuvres. Ils visent à protéger son exploitation et à assurer à leur auteur que la manière dont elle sera diffusée ou utilisée lui convient. Ils protègent également son travail en lui assurant une protection juridique et une juste rétribution.

visu droits auteur

© Pexels

Droits d’auteur : quelles œuvres sont concernées ?

L’article L 112-1 du Code de la propriété intellectuelle stipule que le droit d’auteur protège « toutes les œuvres de l’esprit, quels qu’en soient le genre, la forme d’expression, le mérite ou la destination ». La protection acquise au titre du régime des droits d’auteur couvre donc toutes les formes de production : design graphique, composition musicale, sculpture contemporaine, vidéo, etc.

 

Attention, la loi encadre néanmoins l’accession au droit d’auteur en demandant que l’œuvre soit effectivement terminée (une idée ou un concept ne peut être protégé par le droit d’auteur). Et stipule également que la production doit être originale : ne saurait être considérée par le droit d’auteur une création qui ne provient pas directement de la volonté unique de son auteur.

 

 

Quelles sont les catégories des droits d’auteur ?

En France, la loi, catégorise en deux grandes familles les droits reconnus aux auteurs. Le droit moral, qui protège la personnalité de l’auteur en sauvegardant son œuvre. Au titre de ce régime, l’auteur peut exiger que son nom soit mentionné sur toute parution ou reproduction de ses œuvres. Il peut aussi s’opposer formellement toute divulgation de sa création, sans y être forcé (même si on lui a passé commande).

 

Sachez que le droit moral d’un auteur sur son œuvre est perpétuel, inaliénable et imprescriptible.

La loi assure également des droits patrimoniaux, qui permettent de vérifier l’exploitation de ses productions et assure aux créateurs une contrepartie financière. Ces droits sont, en pratique, divisibles : ils comprennent par exemple le droit de suite, qui est propre aux arts graphiques et aux productions plastiques. Ces dispositions légales permettent aux auteurs de percevoir un pourcentage sur le prix de revente de leurs œuvres.

 

Sont également concernés les droits de reproduction et de représentation, qui permettent d’interdire la fixation d’une œuvre originale sur un support ou d’interdire la communication d’une création au public.

 

Attention, les droits patrimoniaux sont restreints à la durée de vie de l’auteur et ne perdurent que 70 ans après son décès. Ils souffrent également d’un certain nombre d’exceptions qui constituent des situations dans lesquelles l’autorisation de l’auteur n’est pas requise pour l’exploitation de son œuvre :

  •  L’exception de copie privée.
  • l’exception d’information immédiate par vie de presse.
  •  L’exception relative aux catalogues de vente judiciaire.

 

Comment céder ses droits d’auteur ?

Afin qu’une œuvre soit exploitable par des tiers, l’auteur doit céder ses droits patrimoniaux. En pratique, il s’agit d’un compositeur qui cède ses droits sur son morceau à sa maison de disques, ou d’un designer qui cède sa production graphique à son agence de communication visuelle. Dans ce cas de figure, on considère que l’auteur se dépossède volontairement de ses droits concernant l’exploitation de l’œuvre (conditions prévues selon le contrat de cession de droits). Cette cession peut être exclusive ou partielle et, alors, l’auteur peut autoriser la même exploitation à diverses personnes.

 

Attention, cette cession n’est jamais implicite, elle résulte d’un accord express dûment signé. Dans le cadre d’une œuvre commandée, il faut donc qu’une clause spécifique du contrat de commande prévoie expressément la cession des droits.

 

 

À l’EFET Studio Créa, les étudiants de l’établissement apprennent les arts graphiques et numériques. Propriétaires de leurs œuvres, ils sont rapidement sensibilisés à la législation des droits d’auteur au titre d’un enseignement de très haut niveau académique et technique.

Les dispositions relatives aux droits d’auteur varient d’un pays à l’autre, bien que l’influence de l’Union européenne ait permis une certaine uniformisation des dispositions légales en la matière.

EFET STUDIO CREA : DESIGN GRAPHIQUE & NUMÉRIQUE


Actualité publiée le 18 novembre 2022

L’EFET STUDIO CRÉA propose une filière «Design Graphique et Numérique» sur deux cycles, Bachelor et Mastère, en privilégiant la professionnalisation au travers de stages et de l’alternance. Zoom sur cette filière offrant de nombreux débouchés. 

visuel dgn

© Pexels

Durant les 3 années du Bachelor Design Graphique et Numérique de L’EFET STUDIO CREA, les étudiants sont formés au travers d’enseignements théoriques fondamentaux et d’enseignements artistiques en participant notamment à des ateliers de création appliquée.   

Ils se prêtent également à des immersions avec des projets de «Workshops» consistant à dédier une semaine entière à la conception et la réalisation d’une commande. 

Les étudiants doivent également réaliser un stage en première année. A partir de la deuxième année, le cursus s’effectue en alternance afin que les étudiants puissent se professionnaliser dès le Bachelor. 

 

Les objectifs du Bachelor Design Graphique et Numérique 

A l’issue du Bachelor, les étudiants doivent être capables de : 

Connaître les techniques de dessin dites « académiques » et réussir à avoir un œil critique 

Savoir exploiter impérativement la suite Adobe : Photoshop®, InDesign®, Illustrator®, Premiere, Lightroom®, AfterEffects®, Adobe XD® et Figma® 

• S’affilier aux différents domaines de la création pour découvrir ces disciplines par le traitement et la conceptualisation de projets 

Planifier et orchestrer un projet dans son ensemble 

Connaître le cadrage, l’exposition et l’éclairage pour un usage multimédia 

• Maîtriser le langage de la communication print et digitale et créer son book  

• Comprendre les méthodes de travail en entreprise  

 

Les étudiants obtiennent un titre de niveau 6 reconnu par l’Etat de Designer Graphique à l’issu du Bachelor. Ils peuvent ensuite décider d’intégrer le monde du travail ou de poursuivre sur un Mastère Design Graphique et Numérique. 

 

Les objectifs du Mastère Design Graphique et Numérique 

Le Mastère Design Graphique et Numérique lui, se déroule en deux ans, et en alternance exclusivement. Un atout irrémédiable pour la suite d’une carrière professionnelle. Il a pour objectif de développer une expertise sectorielle attendue sur le marché. 

A l’issus de ce Mastère, les étudiants seront capables de :  

• S’adapter aux formats numériques 
Savoir les rudiments de la communication visuelle à 360°  

• Être capable de penser l’ergonomie, l’esthétique ou la conceptualisation d’un nouveau service 
• Mobiliser les compétences techniques de la création alliées aux compétences théoriques dans la réalisation d’un projet 
Savoir lire et écrire l’anglais afin de pouvoir gérer un projet à l’internationale 
Parvenir à finaliser son projet de fin de cycle, le mettre en scène et le soutenir face à un jury de professionnels 
   

La validation du Mastère permet aux étudiants d’obtenir un titre reconnu par l’Etat de niveau 7 d’Expert du Design Numérique. 

 

 

L’EFET STUDIO CREA met un point d’honneur à proposer une formation professionnalisante à chacun de ses étudiants. Cela leur permet d’accéder à de nombreux débouchés tels que designer graphique, web designer, designer digital, illustrateur, UX designer, motion designer ou encore chef de projet. 

L’école parisienne de design et d’architecture permet ainsi à ses étudiants d’entrer dans le monde du travail en toute sérénité.

Culture graphique : l’essentiel à connaître


Actualité publiée le 15 novembre 2022

La culture graphique, c’est un ensemble de connaissances théoriques et techniques qui permettent de comprendre les divers mouvements de la communication visuelle (codes esthétiques, principes de composition, etc.) et de les reproduire. Pourquoi est-ce important de se constituer une solide culture graphique en tant que designer et comment y parvenir ?

visuel culture graph

© Pixabay

La culture graphique : se constituer un socle de compétences

Construire une culture graphique vaste et solide consiste, pour les professionnels du design, en la base de leur métier. En effet, ce regroupement de connaissances est une source inépuisable d’inspiration et de connaissances pratiques qu’ils utilisent au quotidien pour faire des propositions uniques et qui marchent.

 

En piochant dans cette culture graphique, les designers parviennent à produire des visuels qui sortent véritablement du lot tout en respectant les codes esthétiques et de composition propres à une culture, une période ou un mouvement. Par exemple, la culture graphique permet d’aborder la question des couleurs de manière objective et technique. En Asie, le blanc est connoté négativement tandis qu’il est perçu comme le symbole de la pureté en Occident. En connaissant ce fait, les designers graphiques adaptent leur proposition au pays cible de leur campagne de communication afin de ne pas heurter les sensibilités du public qui varient selon les pays.

 

Culture graphique et identité visuelle

On peut également considérer la culture graphique comme la capacité d’une entreprise à créer une identité visuelle unique, en lien avec sa valeur et sa propre culture et qui lui permet d’être reconnaissable dans le monde entier au premier coup d’œil.

On pense aux logos des multinationales, qui les rendent visibles et reconnaissables dans le monde entier. Il suffit de la virgule de Nike pour apposer sur une production graphique toute sa culture d’entreprise : les valeurs du sport, le dépassement de soi, le respect de l’adversaire, etc.

 

Histoire de l’art et culture graphique : comment apprendre ?

La culture graphique fait partie d’une branche très actuelle de ce que l’on peut considérer comme une évolution de l’histoire de l’art contemporain. En effet, l’art de l’affiche a très vite été reconnu en France, avec les travaux de Toulouse Lautrec ou Grapus (plus tard). Paris s’est d’ailleurs doté dès les années 1970 d’un musée de l’affiche, qui contribue à instaurer la culture graphique comme un art patrimonial à part entière. Depuis, le Centre Pompidou et le Centre de la Création Industrielle poursuivent ce travail de mise en valeur, entérinant la position de la culture graphique au sein des arts contemporains.

 

Mais se constituer une culture graphique pour un designer, signifie également être capable de reproduire ou d’utiliser certains principes techniques propres à chaque courant historique. Ainsi, pour véritablement considérer, en tant que praticien, que l’on dispose d’une culture graphique, il faut savoir produire des supports visuels.

 

Pour y parvenir, il faut bien évidemment se former à la maîtrise des outils de la conception numérique, dont les derniers logiciels professionnels. Très rapidement, il est important de croiser son apprentissage technique avec de solides apports théoriques et de mettre en pratique ses nouvelles compétences afin de se constituer ce bagage double, propre à la culture graphique.

 

 

C’est précisément la méthode qui est suivie au sein de l’EFET Studio Créa : un apport théorique et pratique mis en lien et en cohérence tout au long de l’année pour se constituer une culture graphique large et utile dans les métiers de la conception visuelle.

 

La culture graphique évolue tous les jours, au regard des avancées technologiques et des nouveaux logiciels professionnels sur le marché, mais aussi en fonction des modes et des attentes du public. C’est pour cette raison qu’il est crucial, en tant que designer, d’effectuer une veille constante de son secteur.

Le home staging, en quoi cela consiste ?


Actualité publiée le 10 novembre 2022

Optimiser l’intérieur de sa maison, la rendre plus esthétique et fonctionnelle en vue de réussir une vente immobilière : zoom sur le home staging.

 

visuel home staging

© Pixabay – ArtTower

Home staging : plus qu’une tendance

Le home staging est apparu à la suite de la crise immobilière des années 70 aux États-Unis. Plus qu’une simple tendance, les avantages de cette méthode de revente immobilière sont colossaux, ce qui en fait une véritable approche de la vente.

 

La méthode consiste à valoriser un bien immobilier en vue de le vendre au meilleur prix dans les plus brefs délais. Proche du marketing immobilier, le home staging remodèle l’intérieur d’un logement afin de le faire correspondre aux goûts et au mode de vie du plus grand nombre. Cette adéquation avec les modes de consommation et la manière de vivre permet de séduire le plus d’acheteurs potentiels.

 

À ce titre, les designers d’espace, les décorateurs d’intérieur ou les architectes qui pratiquent le home staging mettent en valeur l’espace, en redisposant le mobilier, en posant de nouvelles peintures, en harmonisant les couleurs ou en restructurant les espaces.

 

Le home staging, c’est une mise en scène d’un bien immobilier, qui le rend attractif au premier coup d’oeil. Pour bien tirer parti des avantages de cette technique, il faut être en mesure de se mettre à la place des futurs occupants : définir leurs attentes, leur manière de vivre, leurs envies et anticiper les problématiques de l’espace.

 

 

 

Le home staging : une spécialisation du design d’espace ?

Les home stagers mettent en avant leur capacité à vendre vite et bien un appartement ou une maison. Il s’agit très souvent de designers d’espace qui se sont spécialisés dans la vente immobilière.

 

Lorsqu’ils sont appelés sur un projet de home staging, ils débutent en effectuant un diagnostic sur place, visant à déterminer les points faibles et forts du logement. Ils poursuivront avec une analyse technique de l’environnement du bien à vendre : type de population, attentes majoritaires, profils types d’habitants, etc. De ces grandes catégories d’acheteurs potentiels, ils tireront des principes d’aménagement et d’agencement propices à valoriser l’intérieur du bien.

 

Le home staging ne correspond donc pas en tous points au design d’espace ou à la décoration d’intérieur. Dans un projet de home staging, l’objectif est d’épurer le bien, de le mettre en valeur afin qu’il plaise au plus grand nombre. La décoration d’intérieur a, quant à elle, pour but d’agrémenter un espace afin qu’il concorde avec les goûts d’un client. Le design d’espace optimise un lieu pour qu’il corresponde à des objectifs d’utilisation. Le home staging a donc un objectif plus universel : il ne cherche pas à répondre aux préférences individuelles et spécifiques du propriétaire ou de l’acheteur.

 

Néanmoins, les experts du home staging suivent des formations en design et architecture d’intérieur, afin de véritablement proposer un service premium et complet à leurs clients. À ce titre, l’EFET Studio Créa propose des formations complètes et professionnalisantes qui se déroulent selon la modalité de l’alternance.

 

 

Le home staging est devenu quasi incontournable pour les particuliers et les professionnels qui souhaitent parvenir à vendre un bien immobilier.

L’alternance à l’EFET STUDIO CREA


Actualité publiée le 8 novembre 2022

Après avoir été admis au sein de l’EFET STUDIO CRÉA, place à la recherche d’alternance ! Pour ce faire, le service des relations entreprises accompagne tous ses étudiants dans leurs démarches.

visuel alt esc

L’alternance est un véritable atout pour les étudiants. Cela permet non seulement de se professionnaliser pendant sa formation mais également de financer ses études.

Il est important que l’étudiant entame la recherche d’alternance de son côté mais l’école ne le laisse pas affronter seul ce challenge. En effet il existe un service Relations Entreprises dédié qui met en place de nombreux événements pour aider les étudiants.

 

  • LES SPEED-MEETINGS : l’école invite sur le campus différentes entreprises qui souhaite recruter un ou plusieurs alternants. Cela permet aux étudiants de rencontrer plusieurs entreprises, parfois sur différents postes, et ainsi multiplier leurs chances de décrocher un contrat.

 

  • LES RECRUTEMENTS DÉDIÉS : régulièrement, l’EFET STUDIO CRÉA organise des recrutements dédiés pour une entreprise qui a différents postes en alternance à fournir. Elle peut ainsi rencontrer de nombreux profils.

 

  • LES ATELIERS CV ET PERSONAL BRANDING : le service Relations Entreprises accompagne également les étudiants dans l’élaboration de leur CV, leur portfolio, leurs lettres de motivation, mais aussi pour répondre aux offres d’emploi et pour préparer leurs entretiens de recrutement.

 

L’EFET STUDIO CRÉA a à cœur de professionnaliser les étudiants mais pas au détriment de leur épanouissement. Le service Relations Entreprises met donc tout en œuvre pour que les étudiants aient les clés pour bien réussir et les accompagne tout au long de leur scolarité.

Qu’est-ce que le design isométrique ?


Actualité publiée le 4 novembre 2022

Nouveau-né de la grande famille du design, le design isométrique d’applique aux supports visuels. Souvent considéré comme l’évolution naturelle du flat design, en quoi consiste cette discipline et comment s’y former ?

visu iso

Comment définir le design isométrique ?

En pratique, le design isométrique permet de voir les côtés et le haut d’un visuel sans avoir recours à des dispositifs 3D. Cette manière de présenter les objets, innovante et dans l’air du temps, permet au public de mieux comprendre le visuel, de s’y référer et d’être plus réceptif au message qu’il souhaite faire passer.

La technique du design isométrique permet donc de montrer de nombreux détails de l’objet représenté, sans cependant surcharger l’image, ce qui la rendrait illisible.

 

Le flat design a, quant à lui, connu ses heures de gloire dans la conception des icônes d’application. En donnant de la profondeur, des ombres et du relief à ces mêmes icônes, on obtient non seulement un visuel plus attractif, mais bien plus performant. Le public le reconnaît mieux, l’apprécie plus facilement et se montre plus fidèle et réceptif à ces nouveaux supports visuels issus du design isométrique.

En effet, en donnant la sensation au spectateur de voir un objet d’en haut, le design isométrique donne au client la sensation d’avoir le contrôle. Il est donc plus enclin à la réception d’un message ou à se souvenir de ce qu’il a vu.

 

Quels sont les avantages du design isométrique ?

Outre son aspect très ludique et très lisible, le design isométrique permet de rendre les visuels plus simples. C’est donc une technique très utilisée en iconographie, car les icônes ont besoin d’être simples à l’extrême et reconnaissables en un coup d’œil. C’est aussi une méthode très appréciée dans la conception de logos, afin d’obtenir un produit unique et original.

Le Design isométrique est aussi beaucoup utilisé en data vision, dans le but de traduire visuellement des informations.

 

Design isométrique : la méthode

Attention, il ne faut pas confondre design isométrique, 3D et perspective. En effet, les dessins isométriques ne reflètent pas ce que nous percevons à l’œil nu. Dans le design isométrique, les lignes de convergence en perspective ne se croisent pas et les objets apparaissent comme ils sont et non comme les humains les perçoivent (déformés par la distance, par exemple).

 

Le design isométrique se veut détaillé, mais non surchargé. À ce titre, les spécialistes privilégient une palette de couleur unie, l’ajout d’ombres à des endroits clé du visuel et mettent l’accent sur une bonne visibilité. Plus techniquement, un design est véritablement qualifié d’isométrique s’il existe 120° entre les axes x,y et z du visuel.

 

Les très nombreux avantages du design isométriques sont déjà séduits les professionnels, qui se forment activement afin de maîtriser la discipline. L’EFET Studio Créa propose à ce titre des formations de très haut niveau académique et technique qui bénéficie de l’apprentissage en alternance et qui offrent de tout comprendre du design isométrique.

 

 

Le design isométrique est en plein essor : c’est une manière très visuelle et impactante de mettre en forme les mots et les messages promotionnels et informatifs.

EFET STUDIO CREA x MEDAVIZ


Actualité publiée le 31 octobre 2022

L’EFET STUDIO CREA a à cœur de former ses étudiants dans un environnement propice à leur épanouissement, professionnel et personnel. C’est pour cela qu’un partenariat a été développé avec Medaviz, plateforme de téléconsultation médicale.

 visuel meda esc

Grâce au service Médaviz, tous les étudiants de l’EFET STUDIO CREA pourront avoir accès aux soins sans avoir quoi que ce soit à régler puisque c’est le Réseau GES qui prend intégralement en charge les frais.

 

Des médecins qualifiés, disponibles 24h/24 et 7/7j, sont à l’écoute pour répondre à toutes leurs questions en matière de santé.

Pour y accédez, il suffit à l’étudiant(e) d’activer son compte Medaviz via son espace personnel MyGES. L’étudiant(e) peut également directement contacter par téléphone le 09 78 46 02 30 et composer son numéro étudiant pour activer son compte.

 

Il est également possible de contacter un médecin francophone peu importe où se trouve l’étudiant, ce qui peut s’avérer très pratique lors d’un semestre d’étude à l’étranger par exemple.

200