X
1e année Art
Découvre le Design Project Program
Découvrir
JPO du 24/06
L'EFET Studio Créa vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Brochure
Découvrez l'EFET Studio Créa et ses formations
Je télécharge

Rough Design : un outil visuel de conception et de réflexion


Actualité publiée le 11 April 2023

Le rough est une esquisse ou un croquis sommaire visant à présenter un projet publicitaire. Dans l’univers du design, des arts graphiques et de la communication visuelle, c’est un outil de conception très utilisé et qui répond à des codes spécifiques.

rough design  © Pexels

Design, communication et publicité : le concept du rough

Le rough est un croquis d’intention permettant de visualiser rapidement un concept grâce à une illustration rapide, mais suffisamment explicite. Il s’agit d’une esquisse qui constitue un véritable avant-projet à une campagne publicitaire, une affiche ou encore à un réel objet industriel (dans ce cas de figure, le rough peut même prendre la forme d’une maquette).

 

Si le rough ne doit pas être très détaillé, les designers qui l’utilisent comme outil de réflexion le colorent néanmoins. C’est qu’en publicité et en arts graphiques, la couleur a une importance considérable. Il est donc tout à fait naturel qu’une esquisse de projet présente ses futures teintes afin de véritablement incarner l’idée de son concepteur.

 

Le rough est utilisé quotidiennement par les professionnels du design, quelle que soit leur spécialité (d’espace, d’objet, graphique, etc). En effet, c’est un support qui s’adapte parfaitement aux dynamiques de la conception en design. Par exemple, avec la méthode du Design Studio, les membres d’une équipe de conception peuvent tous fournir leur rough (élaboré en quelques minutes) pour présenter leur pensée à leurs collaborateurs.

 

Une fois le projet validé, les designers vont se baser sur le rough pour commencer à travailler sur les logiciels professionnels de conception numérique, comme Photoshop.

Comment maîtriser la technique du rough design ?

La méthode du rough design est, nous l’avons vu, fondamentale dans le milieu du design professionnel. À ce titre, y ont recours les artistes, les illustrateurs de BD, les architectes et même les muséographes.

 

Pour maîtriser le rough design, il faut donc savoir dessiner, ou plutôt esquisser ses propres idées. Puisqu’il s’agit d’une technique du design professionnel, il est aussi nécessaire d’être capable de traduire en une illustration claire un projet technique. Pour y parvenir, le designer doit respecter les contraintes figurant au cahier des charges ainsi que les mécanismes de fonctionnement de l’objet à créer. Avec le rough design, l’objectif est de proposer un croquis qui sera à la fois réalisable matériellement et transposable sur les logiciels de conception graphique.

 

C’est pour ces raisons que le rough design est enseigné au titre des formations supérieures en design, arts graphiques, création numérique, communication ou encore architecture d’intérieur. À titre d’exemple, l’EFET STUDIO CRÉA propose des formations complètes en alternance qui permettent à la fois de découvrir la technique du rough design, mais également de l’utiliser à l’occasion de projets pratiques et de stages en alternance.

 

 

Plus qu’une projection dans le projet final, le rough offre un espace et un support de discussion pour les différents intervenants d’un projet. Il peut même résoudre des problèmes de technique et de conception, comme une mauvaise mise en page ou un mécanisme qui ne fonctionne pas.

200