X
Live étudiants 15/06
Echangez avec nos étudiants à 18h30
Je m'inscris au live
Brochure
Découvrez l'EFET Studio Créa et ses formations
Je télécharge
Une question ?
L'EFET Studio Créa vous recontacte !
Être recontacté

Tout savoir sur les techniques architecturales


Actualité publiée le 16 février 2022

L’expression « techniques architecturales » est utilisée pour désigner les matériaux, les types de plan, les aménagements domestiques, les moyens d’isolation et les méthodes de construction permettant d’ériger des bâtiments, immeubles ou maisons individuelles. Elles évoluent et traversent les âges : en quoi consistent-elles ?

 

Techniques architecturales : histoire et avenir d’une discipline

 

Histoire et techniques architecturales

Proche de l’histoire de l’art, l’étude de l’histoire des techniques architecturales consiste à comprendre les évolutions sociétales et les diverses civilisations au fil de l’histoire de l’humanité.

 

Au cours de l’Histoire et des évolutions technologiques, les Hommes ont perfectionné leurs techniques architecturales. Les premières consistaient à utiliser des matériaux naturels bruts, comme la pierre, le bois ou d’autres végétaux, afin de construire les maisons ou les bâtiments d’une petite ville ou d’un village. Selon les époques et les civilisations, les murs étaient bâtis suivant des techniques diverses : briques de terre crue taillées en rectangle ou en carré, sur plusieurs niveaux, avec ou sans pierres taillées, etc.

 

Le Moyen Âge fait alors la part belle aux artisans, qui élaborent de nombreuses techniques de représentation graphique et rivalisent d’ingéniosité. La Renaissance, quant à elle, marque l’histoire des techniques architecturales par son renouveau artistique. Cependant, les techniques de construction et de dessin resteront les mêmes jusqu’au milieu du XIXe siècle.

 

 

Révolution industrielle et nouvelles techniques architecturales

Le développement des sociétés modernes aux XIXe et XXe siècles est le tournant qui marque le plus l’histoire des techniques architecturales. Les transformations du secteur sont profondes et perdurent encore aujourd’hui. L’urbanisation, la croissance, l’industrie et l’accès à de nouveaux matériaux issus de la technologie permettent de faire émerger une nouvelle ère architecturale.

 

C’est notamment à cette époque que se développe la géométrie descriptive. Cette nouvelle discipline, ainsi que les nouveaux outils disponibles, permettent d’aboutir à des travaux architecturaux modernes comportant des plans, des coupes et des élévations.

 

La galerie d’architecture moderne et contemporaine de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine à Paris retrace avec fidélité les bouleversements de cette époque et offre en rendu réaliste de leurs impacts sur l’architecture en général.

 

 

Techniques architecturales : la révolution du numérique

Le recours toujours plus croissant aux technologiques numériques et informatiques est la dernière avancée qui bouleverse actuellement les techniques architecturales.

 

Tous les professionnels du secteur se doivent de comprendre et de savoir manipuler ces outils informatiques, qui offrent une avancée sans précédent dans l’architecture. Gain de productivité, meilleure qualité de conception et de production ainsi que réduction des coûts sont des avantages que le numérique offre aujourd’hui au monde de l’architecture.

 

Les technologies du numérique permettent de faire de la place au sein des techniques architecturales pour la lasergrammétrie et la photogrammétrie par exemple. Le recours aux drones en photogrammétrie permet de traiter (en architecture archéologique) de zones très difficiles d’accès et offre de grandes perspectives dans le cadre de la reconstitution de sites historiques.

 

Les techniques architecturales historiques et les nouveaux enjeux du numérique dans le secteur sont enseignés au sein d’écoles spécialisées, à l’instar de l’EFET STUDIO CRÉA qui propose un excellent parcours Design et Architecture d’Intérieur, reconnu par le CFAI, permettant l’obtention de titres reconnus par l’Etat de niveaux 6 et 7.

200