X
JPO du 10/12
L'EFET Studio Créa vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Brochure
Découvrez l'EFET Studio Créa et ses formations
Je télécharge
Une question ?
L'EFET Studio Créa vous recontacte !
Être recontacté

Architecte d’intérieur : comment rédiger un cahier des charges ?


Actualité publiée le 20 juillet 2022

Le cahier des charges est un document qui regroupe les éléments constitutifs d’un projet. Il peut être utilisé dans tous les secteurs et revêt une forme générale commune. Mais qu’en est-il dans le cadre du travail des architectes d’intérieur ?

Cahier des charges

Métier d’architecte d’intérieur : qu’est-ce que le cahier des charges ?

Le cahier des charges est un document essentiel à tout projet sur lequel travaille un architecte d’intérieur. Il s’agit d’un contrat spécifique qui comprend la demande formalisée d’un maître d’ouvrage, le budget alloué au projet, les moyens à mettre en œuvre, ainsi que les pénalités en cas de non-respect de ses dispositions ou de retard dans l’exécution des travaux.

 

Le maître d’ouvrage et son architecte élaborent le CDC dès les étapes préliminaires de leur projet et avant même de se lancer dans l’étude des opérations de décoration ou de restructuration. En effet, le cahier des charges permet de définir les objectifs, les budgets et les délais du client commanditaire. Ainsi, c’est un document très technique, qu’il convient d’élaborer avec soin en apportant une attention spécifique à sa dimension pratique.

 

Que comprend un cahier des charges d’architecte d’intérieur ?

Le CDC d’un architecte est composé de plusieurs parties :

 

  • La liste précise des travaux à réaliser.
  • Les matériaux nécessaires.
  • Les techniques, les moyens et les outils à utiliser. Dans le cas d’un projet comprenant plusieurs corps de métier, le CDC est découpé en diverses parties afin de pouvoir être utilisé dans les relations et les négociations avec tous les artisans ou les entreprises spécialisées.

 

Le cahier des charges doit donc lister toutes les exigences inhérentes au projet, faire état des besoins fonctionnels (modes d’accès, spécificités de transport, etc.) et des spécificités techniques (matériaux, avis motivés d’experts, autorisations des copropriétés, etc.).

 

Le cahier des charges : la base du contrat d’architecte d’intérieur

Avec le programme de travaux, le cahier des charges est un élément constitutif et incontournable du contrat d’architecte d’intérieur. Les dispositions qui y sont listées peuvent être modifiées au fil du projet, avec accord des deux parties et selon une procédure spécifique.

 

Tous les architectes apprennent à rédiger et à suivre les dispositions d’un cahier des charges à l’occasion de leur formation universitaire. En privilégiant un cursus axé sur l’acquisition de compétences opérationnelles, les étudiants désireux d’exercer comme architecte d’intérieur devront faire des exercices de rédaction de cahier des charges dans le cadre de workshops ou de projets professionnels, par exemple.

 

Les étudiants de l’EFET Studio Créa peuvent suivre leur formation selon la modalité de l’apprentissage en alternance. Grâce à ce rythme d’études, ils évoluent et apprennent aux côtés des professionnels du secteur. Ils peuvent à ce titre participer aux réunions d’élaboration d’un projet d’architecture et comprendre par la pratique les enjeux et les contraintes de la création de ce document.

 

 

Rédiger un cahier des charges nécessite d’être capable d’anticiper et de formaliser les travaux d’un architecte d’intérieur. C’est pour cette raison que l’élaboration de ce document est confiée aux professionnels expérimentés.

200